Quels partenariats entre le mouvement coopératif et le mouvement syndical?

J’ai eu le plaisir de soumettre un texte lors du Sommet international des coopératives, en 2014. J’y traitais des enjeux touchant la capacité du mouvement coopératif à travailler avec d’autres mouvements de la société civile.

*

Les coopératives sont une des composantes essentielles d’un mouvement plus large pour la démocratisation de l’économie. Il s’agit là d’une vision originale – et nécessaire – de la place que le mouvement coopératif occupe dans le monde d’aujourd’hui : non pas comme une fin en soi ou comme un mouvement isolé, mais comme un partenaire avec d’autres poursuivant une même finalité, la construction d’une économie démocratique.

Dans ce bref article, nous présenterons rapidement le concept de démocratie économique et comment il se présente en alternative au modèle économique dominant actuel.

Nous présenterons ensuite des exemples de démocratisation dans diverses sphères de l’activité économique, tout en insistant sur l’importance d’établir des rapports entre les coopératives avec les autres réseaux ou institutions.

Ces partenariats, articulés autour d’un concept rassembleur – la démocratisation de l’économie –, nous semblent nécessaires pour donner un nouveau souffle au mouvement coopératif. Un tel projet pourrait autant redynamiser le mouvement coopératif que le mouvement syndical et d’autres mouvements progressistes de la société civile organisée.

Poursuivre la lecture dans le document attaché en PDF.